SEPTEMBRE 2013 //// N°5

Le site de production P&G d'Amiens, déjà 50 ans !

Le site de production P&G d'Amiens, déjà 50 ans !

Le 29 juin dernier, le site de production P&G d'Amiens, qui est l'une des plus importantes usines dans le monde pour les produits d'entretien du linge (Ariel, Dash, Gama) et de la maison (Mr. Propre, Febreze) et dont la production est destinée pour plus de 85% à l'exportation en Europe, fêtait ses 50 ans. A cette occasion, l'usine qui emploie environ 1 000 personnes, a ouvert ses portes aux familles de ses collaborateurs et de ses 300 retraités pour (re)découvrir le site dans lequel leur proche travaille. L'occasion également de retrouver ses collègues et/ou anciens collègues.

Visite au cœur de l'un des sites de production les plus importants au monde

A l'origine, le site P&G d'Amiens devait être une savonnerie. Il est devenu 50 ans plus tard la 2ème plus grande usine P&G du monde pour les produits liquides d'entretien du linge et de la maison, et ne cesse de se développer et de se diversifier. A l'occasion de son anniversaire et pour célébrer la croissance continue de l'usine, une visite historique de l'usine a été organisée : 4000 personnes ont ainsi pu découvrir le site. Les collaborateurs ont pu présenter les plus grandes évolutions que le site de production a rencontrées tout au long de son existence : usine de savon à ses débuts, se lançant ensuite dans la lessive synthétique en poudre, devenant un regroupement d'usines de lessive liquide, site de formation et soufflage des bouteilles, puis centre de logistique (d'une capacité totale de 60 000 palettes), jusqu'à aujourd'hui où l'usine se voit confier la dernière innovation P&G : le nouvel Ariel 3en1 PODS.

L'une des grandes attractions de cette journée anniversaire fut la toute nouvelle passerelle, ouverte seulement deux jours avant l'événement, qui permet désormais aux employés de traverser le site du sud au nord de l'intérieur, d'avoir une vue sur tous les départements d'emballage et d'éviter de croiser les passages risqués des chariots élévateurs. Ce fut aussi une journée de plaisir avec des jeux pour les enfants. A la fin de la journée, un précieux cadeau était remis aux invités : un livre retraçant les 50 années de la vie de l'usine d'Amiens, personnalisé avec leur photo en couverture.

Quelques jours plus tard, le 8 juillet, le site rassemblait ses salariés pour partager avec eux le bilan de l'année passée et leur présenter les objectifs et le plan d'actions de l'année à venir. A cette occasion, l'ensemble des collaborateurs a participé à une action de bénévolat à caractère social et environnemental : le nettoyage des plages et de chantiers d'aménagement du littoral de la Baie de Somme, dans le cadre du partenariat de la Fondation P&G pour la protection du littoral avec le Conservatoire du littoral. L'usine d'Amiens a ainsi arrêté ses productions pour permettre aux 1000 collaborateurs de participer à cette action solidaire. Les gardes du littoral de la Baie de Somme ont pu sensibiliser les bénévoles à l'importance de la préservation de nos côtes.

Qu'est-ce qui fait la force de l'usine d'Amiens depuis 50 ans ?

Gianni Ciserani, Président Division Soin du Linge et de la Maison, donnait quelques éléments de réponse lors de cette journée : « C'est la combinaison de la stratégie, de la performance et de l'agilité qui fait prendre vie à la magie. Il y a également la culture, la personnalité de l'usine. Lorsque vous êtes dans une usine où non seulement vous accomplissez vos missions, mais que vous ressentez également que vous avez un rôle à jouer au sein du groupe P&G, alors c'est là que la fierté est à son plus haut niveau ».

Pour Eitel Monaco, Vice-Président Logistique P&G Europe de l’Ouest : « L'usine a 50 ans, mais elle est dans sa meilleure forme ». C'était donc aussi l'occasion de parler d'avenir et de se projeter sur ce que le site d'Amiens sera dans les prochaines années. En témoignent les toutes dernières installations, les dernières réalisations et les projets d'avenir que les visiteurs ont pu découvrir. « Amiens est le cœur du cœur du cœur de P&G », conclut Eitel Monaco.

Newsletter